L’arabe du futur – Riad Sattouf

Ce livre raconte l’histoire vraie d’un enfant blond d’origine franco-syrienne et de sa famille dans la Lybie de Kadhafi et la Syrie d’Hafez Al-Assad.

Mon avis

« L’arabe du futur » est un document graphique réalisé par Riad Sattouf et inspiré de sa propre histoire. Né en 1978 d’une mère bretonne et d’un père syrien, Sattouf grandit entre ces deux cultures aux antipodes l’une de l’autre.

Dans ce premier tome publié en 2014 chez Allary Editions, l’auteur nous raconte son enfance, de sa naissance jusqu’à ses 6 ans. Sattouf est un véritable conteur et nous entraîne dans un long voyage, entre les rives méditerranéennes et les côtes bretonnes, que l’on n’a plus envie de quitter. Sa grande capacité d’observation nous plonge au plus près de la vie en Libye et en Syrie au début des années 1980. Cela permet de nuancer, pour nous occidentaux, les régimes politiques du Moyen-Orient, entre dictature et progressisme.

L’auteur nous présente toute une galerie de personnages qui compose sa famille, entre la grand-mère bretonne qui vit dans une maison hantée, ses cousins terriblement cruels envers lui et surtout son père. En effet, je trouve que ce dernier peut être considéré comme le personnage secondaire le plus important. Docteur en histoire, il a fait ses études en France et voue une admiration sans borne pour Kadhafi, qu’il considère certes comme un dictateur, mais aussi comme un homme intelligent qui souhaite élever son peuple grâce à l’éducation. Pourtant, cet homme est troublant car d’un côté il paraît cultivé et tolérant, mais il semble changer dès qu’il est dans son pays d’origine, où il nous apparaît comme sexiste et xénophobe.

A travers le personnage de son père, l’auteur s’interroge sur ce qui a échoué dans cette construction de « l’arabe du futur », pour que des années plus tard cela se termine en conflits meurtriers. J’ai beaucoup apprécié le côté satirique de ce document graphique. On s’attache beaucoup au personnage de Riad, ce gentil gamin aux boucles blondes, qui doit faire face à la violence des autres enfants au Moyen-Orient, dont il semble si différent. Il essaye malgré tout de s’intégrer, tant bien que mal.

Note globale : ♥♥♥♥

Parfois cruel et sans filtre, L’arabe du futur est également drôle et très instructif. Critique de deux sociétés antagonique, occidentale et orientale, Riad Sattouf nous livre son regard et son histoire avec justesse et tendresse.

3 commentaires sur “L’arabe du futur – Riad Sattouf

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :