Mes coups de cœur littéraires de 2017 !

L’année 2017 est déjà terminée et avec elle, son lot de découvertes littéraires. J’ai ouvert ce blog en février. 60 articles plus tard, il est temps de revenir sur les livres qui ont marqués cette année !

C’est parti pour le top 5 !

1 – La vérité sur l’affaire Harry Quebert, Joël Dicker

Oui, j’ai un train de retard ! Ce livre est sorti en 2012 et a obtenu (entre autres), le prix Goncourt des lycéens et celui de l’Académie Française. Je me méfie des critiques élogieuses et pourtant, je n’ai absolument pas été déçue. J’ai littéralement avalé les pages de ce livre en quelques jours ! C’est un roman totalement addictif, qui nous tient en haleine pendant plus de 800 pages. A la fois thriller, roman initiatique et portrait de notre monde contemporain, La vérité sur l’affaire Harry Quebert est un best-seller à lire … Ou à relire !

Pour découvrir ma chronique : C’est ici !

 

 

2 – Le gang des rêves, Luca Di Fulvio

Le rêve américain, voilà ce dont il est question dans ce livre. Les années 1920, New-York entre pauvreté, mafia et richesse du West Side. L’auteur a un don certain pour creuser la psychologie des personnages et on s’y attache énormément. Blessés par la vie chacun à leur façon, ils se battent au quotidien pour se faire une place dans le monde. Ils s’aiment, se détestent, se perdent de vue, se retrouvent, s’auto-détruisent. La violence est omniprésente et c’est véritablement ce que l’on pourrait appeler « une histoire d’amour et de gangsters« , avec un côté très « scorsesien ».

Pour découvrir ma chronique : C’est ici !

Résultat de recherche d'images pour "luca di fulvio"

 

3 – Petit Pays, Gaël Faye

Ce livre m’a totalement bouleversée. Je ne saurais dire ce que j’ai préféré dans ce roman ! L’écriture de Gaël Faye est d’une sensibilité et d’une finesse rare, même pour décrire les horreurs de la guerre. Il nous raconte les joies et les peines du jeune Gabriel, et nous donne à voir un monde tout en couleurs, sucré et acidulé, un « petit pays » où il fait bon vivre. Mais Gabriel est en proie à des questions sur sa propre identité : Français ou Burundais ? Burundais ou Rwandais ? Puis vient le génocide du Rwanda qui met le feu au Burundi. Le thème du traumatisme est également mis en avant et chaque personnage, de par son passé et son caractère, vit ses épreuves différemment. Poétique et puissant, ce livre est un incontournable à avoir dans sa bibliothèque !

Pour découvrir ma chronique : C’est ici !

 

4 – La nuit du renard, Mary Higgins Clark

Voici un des premiers livres que j’ai chroniqué sur ce site ! C’était également mon premier Higgins Clark et probablement le meilleur que j’ai lu depuis. Ce roman m’a réconciliée avec le genre policier, que je n’affectionnais guère jusque là. L’intrigue est palpitante, les chapitres sont courts et l’alternance des personnages créée de l’action. La tension est palpable, latente et l’auteur nous dissémine des indices, tel un puzzle. Le lecteur a toujours un coup d’avance sur les enquêteurs et l’histoire est très réaliste. En toile de fond, le débat sur la peine de mort, qui rajoute de la profondeur au récit.

Pour découvrir ma chronique : C’est ici !

41OkXbSUoqL._SX195_

 

5 – Un été invincible, Alice Adams

Ce roman a été pour moi une grande bouffée d’air frais, je l’ai lu en quelques jours à peine ! L’auteur nous plonge dans les relations complexes d’un groupe d’amis que l’on suit pendant plus de 20 ans. C’est une histoire d’amitié, d’amour, de vie, d’erreurs, de beaux moments, de regrets, de notre rapport au temps qui passe … Bref, c’est un roman qui peut tous nous toucher. Mais derrière l’aspect un peu simpliste, l’auteur aborde des thèmes universels et profonds tels que les relations père/fille, la religion ou le sens de la vie. Un premier roman délicat et touchant, qui nous donne envie de choyer nos amitiés.

Pour découvrir ma chronique : C’est ici !

 

Et vous, quels sont vos coups de cœur de 2017 ?

Publicités

6 commentaires sur “Mes coups de cœur littéraires de 2017 !

Ajouter un commentaire

  1. La vérité sur l’affaire Harry Québert a été un gros coup de coeur quand je l’ai lu. Idem pour Petit pays ! J’ai lu La nuit du renard au collège, c’était mon premier Mary Higgins Clark. J’avais tellement aimé que j’en ai plusieurs à la suite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :